Que peut-on faire un dimanche de Janvier maussade en Ardèche ?

La solution ? Des potes, des motos, des routes belles à se damner…

Plus qu’à rouler…

Alors on est partis. Tout au GPS, pas forcément de but, ce qui a donné lieu à quelques séances de demi-tour et plusieurs passages sur des routes… comment dire ?… très très rurales !

Mais bon ! L’avantage lorsqu’on connaît la région, c’est que l’on sait que de l’autre côté de chaque col se trouve une vallée aussi belle sinon plus que la précédente ! Et qui dit vallée dit virages à gogo ! Et qui dit col dit encore plus de virages !

Le problème, car il y en a toujours un, c’est que mon pneu avant a eu du mal à supporter le traitement quelque peu viril qui lui a été infligé. Par conséquent, après quelques courbes au ressenti plus ou moins flou et une belle chaleur, il a bien fallu rendre un peu la main sur les nombreuses portions grasses en sous bois.

Toujours est-il que, partis pour une petite virée de 150 km, nous en avons allègrement rajouté 100 de plus !

Le rythme imposé par mes coéquipiers ne s’étant pas prêté aux nombreuses poses photos que j’ai l’habitude d’effectuer, j’avais eu la brillante idée d’emporter ma caméra pour sa première vraie sortie. Bien sûr, les réglages ne sont pas optimaux mais les images permettent quand même de se faire une idée de ce que fut cette balade.

Elles sont visibles ici.

Comme quoi, il y a toujours une belle possibilité d’occuper un dimanche maussade de Janvier en Ardèche !

FacebookTwitterPinterestGoogle +Stumbleupon