2e jour: les Gorges du Verdon et le lac de Sainte Croix

Aujourd’hui, j’ai beaucoup de mal à trouver des mots à mettre sur cette journée. Par où commencer?

La route de Manosque à Moustiers Ste Marie par Gréoux les Bains peut-être… un long ruban parfaitement lisse sur lequel on peut lâcher les chevaux. Toute en grandes courbes, elle est une mise en bouche savoureuse.

Là, on se dit que de toute façon, la journée sera belle…

Arrivé à Moustiers Sainte Marie, comment faire autrement que s’arrêter visiter ce charmant village dont les habitants ont eu l’idée saugrenue de suspendre sous un câble reliant deux falaises une grosse étoile?

Là, on se dit que la journée va être longue si toutes les visites sont aussi agréables…

Pour arriver jusqu’à Castellane, on attaque des dénivelés sérieux avec quelques points de vue vertigineux. Les premiers, mais pas les derniers! Et les arrêts photos s’enchaînent.

Là, on se dit que la journée va être très longue…

Après Castellane, c’est une toute petite route dans des gorges très encaissées que nous avons choisie. Sorte de Verdon mais façon bonsaï! Croiser une voiture peut s’avérer problématique mais quel spectacle! Le pique nique au bord de l’eau fut un vrai bonheur!

Là, on se dit que la journée vaut la peine d’être vécue…

Puis ce sont les belvédères qui se succèdent, tous plus profonds et aériens les uns que les autres. Entrecoupés de quelques portions de route toujours aussi belle. Un pont, quelques tunnels, des virages, encore des virages. Et on monte, et on descend… un vrai grand huit pour motards!

Là, on se dit que, décidément, cette journée laissera des traces dans les mémoires…

Puis, on s’éloigne des précipices. Et la, quelques fabuleux villages nous ouvrent leurs portes. Blottis contre leurs rochers, les pieds dans l’eau, à flanc de colline… peu importe l’emplacement, ils éclairent le paysage de leurs mille couleurs.

Là, on se dit que la journée sera carrément inoubliable!

Mais l’itinéraire tire à sa fin et après une visite fort sympathique de Forcalquier, il est temps de terminer la balade.

Et là, quand la pluie se met à tinter sur la toile de notre lodge, on se dit que cette journée sera la meilleure balade à moto qu’on n’ait jamais faite…

FacebookTwitterPinterestGoogle +Stumbleupon